Changement de culture

Changement de culture

juin 28, 2021

28 juin 2021

Une jeune fille noire de 16 ans s’est plainte que la travailleuse sociale de sa SAE n’avait pas tenu compte de ses demandes de produits pour la peau et les cheveux adaptés à sa culture, ce qui lui donnait l’impression d’être traitée différemment en raison de sa race.

Une jeune fille noire de 16 ans s’est plainte que la travailleuse sociale de sa SAE n’avait pas tenu compte de ses demandes de produits pour la peau et les cheveux adaptés à sa culture, ce qui lui donnait l’impression d’être traitée différemment en raison de sa race. Nous avons parlé à une gestionnaire de la SAE de cette jeune fille, qui a accepté de remettre des produits appropriés pour la peau et les cheveux et a proposé d’organiser une réunion avec la jeune fille pour discuter de ses préoccupations. La SAE s’est engagée à inclure un membre du personnel de race noire à toutes les réunions avec cette jeune fille, afin de s’assurer de répondre à ses besoins culturels*. La jeune fille nous a dit qu’elle était satisfaite du résultat de la première réunion.

* En vertu de la Loi de 2017 sur les services à l’enfance, à la jeunesse et à la famille, un(e) prestataire de services est tenu(e) de prendre en compte les caractéristiques identitaires comme la race, l’ascendance, la couleur et l’origine ethnique quand il(elle) fournit des services.

En savoir plus à propos de l’unité des enfants et des jeunes, qui répond aux questions et prend les plaintes sur les services de protection de l’enfance.
Découvrez comment nous avons aidé d'autres personnes dans nos cas sélectionnés.