poste vacant

FILTRER PAR:

Ville de Plympton-Wyoming

février 10, 202110 février 2021
L’Ombudsman a enquêté sur une séance à huis clos tenue par le conseil de la Ville de Plympton-Wyoming. La réunion s’est tenue à huis clos en vertu de l’exception des renseignements privés. Le conseil a discuté des antécédents professionnels et des qualifications de deux personnes intéressées par un poste vacant au sein du conseil. Par conséquent, cette partie de la discussion relevait de l’exception des renseignements privés. Le conseil a aussi discuté de la méthode à suivre afin de pourvoir le poste vacant par une élection partielle ou par une nomination. L’Ombudsman a conclu que cette partie de la discussion ne portait pas sur des renseignements privés concernant des personnes qui pouvaient être identifiées. Par conséquent, le conseil n’était pas en droit de tenir cette partie de la discussion à huis clos.

Canton de Johnson

janvier 13, 202113 janvier 2021
L’Ombudsman a enquêté sur une séance à huis clos tenue par le comité plénier du Canton de Johnson. Le comité avait discuté de la nomination d’une personne en vue de pourvoir un poste vacant au conseil. Durant la séance à huis clos, le comité avait discuté des antécédents professionnels et des qualifications de personnes intéressées à pourvoir ce poste. L’Ombudsman a conclu que la discussion relevait de l’exception des renseignements privés. Toutefois, le comité plénier avait voté en séance à huis clos pour recommander un candidat à un poste vacant au conseil, contrairement aux règles des réunions publiques énoncées dans la Loi sur les municipalités.

Canton de The North Shore

juin 29, 201829 juin 2018

L’Ombudsman a examiné une réunion à huis clos tenue par le conseil du Canton de The North Shore en invoquant l’exception des renseignements privés pour discuter d’un poste vacant au conseil. Durant la séance à huis clos, le conseil a cherché à déterminer s’il devait pourvoir ce poste vacant par nomination ou par élection partielle, et il a aussi discuté de personnes qui pouvaient être identifiées à titre de candidats éventuels à ce poste. La discussion sur ces personnes comportait des renseignements privés au sujet de leurs qualifications et de leur expérience. L’Ombudsman a conclu que la discussion du conseil visant à déterminer comment pourvoir le poste vacant ne relevait pas de l’exception des renseignements privés. L’Ombudsman a aussi conclu que la discussion sur des renseignements personnels concernant des personnes qui pouvaient être identifiées relevait de l’exception des renseignements privés. Toutefois, l’Ombudsman a souligné que dans l’intérêt de la transparence, les discussions visant à déterminer comment pourvoir un poste vacant au conseil devraient se dérouler en séance publique.

Canton de Billings

octobre 08, 201408 octobre 2014

L’Ombudsman a examiné une réunion à huis clos tenue par le conseil du Canton de Billings pour discuter de candidats en vue de pourvoir un poste vacant au conseil. La réunion à huis clos a eu lieu en vertu de l’exception des renseignements privés. Durant la séance à huis clos, le conseil a choisi un candidat pour pourvoir le poste vacant, mais il n’a discuté d'aucun renseignement privé sur les candidats.
L’Ombudsman a conclu que la discussion ne relevait pas de l’exception des renseignements privés.