L'Ombudsman enquêtera sur des plaintes concernant la fermeture de deux centres de justice pour la jeunesse

L'Ombudsman enquêtera sur des plaintes concernant la fermeture de deux centres de justice pour la jeunesse

mars 16, 2021

16 mars 2021

L'Ombudsman de l'Ontario, Paul Dubé, a annoncé aujourd'hui que son bureau a ouvert une enquête sur des plaintes au sujet de la fermeture abrupte, par le gouvernement, de deux centres de justice pour la jeunesse à Kenora et Thunder Bay.

(TORONTO – 16 mars 2021) L'Ombudsman de l'Ontario, Paul Dubé, a annoncé aujourd'hui que son bureau a ouvert une enquête sur des plaintes au sujet de la fermeture abrupte, par le gouvernement, de deux centres de justice pour la jeunesse à Kenora et Thunder Bay.

« Nous avons reçu des plaintes qui soulèvent de graves inquiétudes quant à l'équité et à la transparence des fermetures, la semaine dernière, du Creighton Youth Centre à Kenora et du J. J. Kelso Youth Centre à Thunder Bay », a dit l’Ombudsman.

L'enquête portera sur la façon dont le ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires a procédé à la fermeture de ces établissements, plutôt que sur le bien-fondé de la décision du gouvernement de fermer au total 26 centres dans la province.

« Des inquiétudes ont été soulevées quant à l'absence de préavis et de prise en compte des vulnérabilités des jeunes qui ont été déplacés de ces centres – par exemple, le respect de leurs droits et la planification de leur transition vers de nouveaux établissements », a dit M. Dubé.

« Comme toujours, si nous constatons que la planification était adéquate et les actions appropriées, nous le dirons. Sinon, nous ferons des recommandations pour améliorer la situation. »

Les enquêteurs et enquêteuses s'entretiendront avec les jeunes touché(e)s par ces fermetures, le personnel concerné et les responsables ministériel(le)s, et ils et elles examineront la documentation pertinente. L'équipe d'enquête comprendra des membres de l'Unité des enfants et des jeunes de l'Ombudsman, créée en 2019 quand l'Ombudsman a assumé les fonctions d'enquête de l'ancien bureau de l’Intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes.

« J'ai officiellement informé le Ministère que notre enquête portera sur la planification, la consultation et la communication qui entourent ces fermetures, ainsi que sur le processus de transfert des jeunes et la mise en œuvre globale de la transition », a souligné l’Ombudsman.

Toute personne qui dispose de renseignements pertinents sur cette enquête est invitée à déposer un formulaire de plainte à www.ombudsman.on.ca, à envoyer un courriel à info@ombudsman.on.ca, ou à appeler le 1-800-263-1830. Bien qu'il n'y ait pas d’échéancier fixé pour l'enquête, elle sera terminée dès que possible, a déclaré M. Dubé.

(En savoir plus sur le processus d'enquête et de rapport de l’Ombudsman.)

L’Ombudsman est un officier indépendant et impartial de l’Assemblée législative de l’Ontario qui examine et règle des plaintes du public sur des organismes du gouvernement provincial, ainsi qu’au sujet des services en français, de la protection de l’enfance, des municipalités, et des universités et conseils scolaires. Il n’infirme pas les décisions des représentant(e)s élu(e)s, et ne définit pas de politique publique, mais il fait des recommandations pour promouvoir l’équité, la transparence et la responsabilisation dans l’administration. Les recommandations de l’Ombudsman ont été massivement acceptées par le gouvernement, entraînant de nombreuses réformes, dont une aide aux personnes ayant une déficience intellectuelle qui se trouvent en situation de crise, une amélioration du financement des médicaments et du dépistage néo-natal, et un renforcement du suivi des détenu(e)s en isolement cellulaire.

Pour plus de renseignements, communiquez avec :
Linda Williamson, Directrice des communications
lwilliamson@ombudsman.on.ca