Un coup de main

Un coup de main

mars 23, 2022

23 mars 2022

Une jeune personne nous a demandé de l’aider à récupérer des effets personnels qu’elle avait laissés au domicile familial, après avoir été victime de violence physique de la part de son beau-père.

Une jeune personne nous a demandé de l’aider à récupérer des effets personnels qu’elle avait laissés au domicile familial, après avoir été victime de violence physique de la part de son beau-père.

Elle nous a dit qu’elle ne se sentait pas en sécurité à l’idée de retourner au domicile familial sans le soutien du(de la) travailleur(euse) social(e) de la Société d’aide à l’enfance, mais elle s’est plainte que cette personne n’accordait pas la priorité à la récupération de ses effets. Elle a dit qu’elle avait dû emprunter un uniforme scolaire et qu’elle n’avait pas accès à ses devoirs d’école.

Nous avons parlé avec le(la) travailleur(euse) de la SAE, qui s’est engagé(e) à accompagner la jeune personne à son ancien domicile à une date et à une heure précises. Puis nous avons fait un suivi auprès de la jeune personne, qui nous a dit qu’elle avait pu récupérer ses effets et qu’elle était soulagée.

Le personnel de notre Unité des enfants et des jeunes écoutera et examinera vos préoccupations à propos des expériences vécues par les jeunes et des services fournis par le système de protection de l’enfance, et aidera à trouver des solutions. Si nous ne pouvons pas vous aider directement, nous vous orienterons vers quelqu’un qui pourra le faire. Contactez-nous.

En savoir plus à propos de l’unité des enfants et des jeunes, qui répond aux questions et prend les plaintes sur les services de protection de l’enfance.
Découvrez comment nous avons aidé d'autres personnes dans nos cas sélectionnés.